L’assurance habitation

Ecrit par assuranseo le 21/05/2011

L’assurance habitation s’adresse aux particuliers. Elle permet de protéger une maison ou un appartement ainsi que ses occupants.

assurance habitation

L’assurance habitation s’adresse aux particuliers, elle est valable tant pour une maison que pour un appartement. Le but de cette assurance est de couvrir les dégâts qui pourraient survenir sur les locaux ainsi que d’en protéger ses occupants.

Quelle que soit l’habitation, le contrat d’assurance est appelé un contrat multirisques habitation. Il permet au propriétaire du local d’être dédommagé en cas d’accident ou de sinistre, d’attentat ou de cambriolage. Dans un autre registre, ce contrat couvre également les dégâts des eaux, les chocs de véhicules, les dommages électriques en cas de surtension ou lorsque la foudre frappe la maison ou l’appartement. Lorsqu’une personne résidant le local vient à briser une partie du mobilier, le contrat multirisques habitations prend en charge les dommages causés.

Le contrat en lui-même est valable un an, reconductible lorsque arrive son échéance. Bien entendu, le montant du contrat d’assurance est variable selon la localisation géographique de la maison ou de l’appartement, de la surface habitable ou alors du nombre de pièces à vivre ( les cuisines et salles de bains sont exclues ). Cela dépend aussi du capital mobilier, c’est-à dire de la valeur des objets présents dans la maison ou l’appartement, des particularités du logement telles qu’une piscine, une véranda… L’indice FFB, indice du prix de construction en région parisienne rentre également en jeu, c’est une sorte de repère des prix.

Si jamais le logement subit un sinistre quelconque, vol ou accident, le propriétaire dispose de 2 à 5 jours pour déclarer le sinistre grâce à un constat amiable ou par une lettre manuscrite. Dès que cela est fait, une expertise sera réalisée afin d’estimer le prix des réparations et/ou des biens. Cela fait de l’assurance habitation un contrat indemnitaire, c’est à dire que le montant remboursé ne peut excéder celui des biens perdus.

En cas de sinistre, plusieurs sommes entrent en compte, comme la franchise, en d’autres termes, ce qu’il reste à payer à l’assuré. Les montants des franchises varient selon l’importance des sinistres. Le pourcentage de dépréciation, autrement appelée la vétusté, qu’elle soit du local ou d’un bien, est également pris en compte, ainsi que le plafond de garantie, c’est à dire la somme maximale que la compagnie d’assurance s’engage à verser en cas de sinistres.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Internet permet désormais de souscrire une mutuelle santé en restant chez soi. Découvrez le mode ...
Si la Mutualité Française qui représente quasiment chaque mutuelle santé établie en France a d...
Bien qu'en place depuis septembre 2010, la délégation d'assurance reste une pratique méconnue.
À l'aide du site www.lecomparateurassurance.com, comparez plus de 800 formules d'assureurs !